Itinéraire alternatif Highway One, de la 17 Mile Drive en passant par Carmel Valley à Pismo Beach

Epinglé moi !
Lorsque nous avons décidé de partir en road trip dans l'ouest américain, je n'avais qu'une idée en tête : faire la highway One avec Lolipopo le jour de son 16eme anniversaire. (Oui, je sais je suis une super maman, je sais)

Mais çà c'était avant qu'on nous annonce en février dernier que le pont de Pfeiffer Canyon n'était plus accessible. Le pauvre n'a effet pas supporté les fortes pluies de l'hiver. Adieu Big Sûre 😔 Il nous imposait un petit détour certes, mais pas insurmontable. Mais c'était sans compter sur cette maudite météo qui, quelques mois plus tard, provoqua un éboulement sur l'une des routes les plus mythiques de Californie la rendant impratiquable. Finito, bye bye le rêve de super maman.

Alors, lorsque nous prenons la route en ce jour 3, le dernier de la quinzième année de Lolipopo, j'ai le coeur un peu lourd de ne pas pouvoir lui réaliser ce rêve. Cependant, la Californie est pleine de ressources, et je sais que j'arriverai à tirer mon épingle du jeu. Je n'ai donc pas changé mon plan de route, et nous prenons comme prévue la direction de Monterey.

Monterey, Pacific grove, 17 Mile Drive et un anniversaire

Après avoir fait une grosse partie de la route depuis San Francisco sous le soleil, ceux sont finalement les nuages qui nous accompagneront jusqu'à Monterey. Plus, nous approchions de la côte, plus le ciel était gris, et menaçant. Beurk beurk et re beurk ... l'océan Pacifique avait décidé de se montrer sous un mauvais jour. Il était là, fougeux, aavec ses vagues qui s'écrasaient sur la plage avec force et fracas. Rien n'y personne n'aurait pu me retenir, c'était évident, fallait que j'aille sur la plage. Poussin s'en pressa de me suivre.

Montery by Chacha aventurière ©

Montery by Chacha aventurière ©

Montery by Chacha aventurière ©

Montery by Chacha aventurière ©

Montery by Chacha aventurière ©


Heito et Lolipopo ont préféré rester au chaud dans la voiture, sous prétexte de pas attraper de rhume et ruiner le reste du voyage qui devait se passer sous un soleil radieux. (petites natures va !)

La route qui mène vers Pacific Grove était longée de pins, ce qui me faisait penser à ma chère Bretagne. Après avoir acquitté notre droit d'entrée, et récupéré un joli plan, nous prenions la direction de la 17 Mile Drive, décrite dans les guides comme une route super romantique.

Ici le gazon est coupé au millimétre, les villas somptueuses, le golf parfait, y a pas de doute ici tout est en mode carte postale.


17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©

17 Mile Drive by Chacha aventurière ©
Parcourir la 17 Mile Drive nous aura pris 2 bonnes heures. Nos avis divergent sur ce lieu, pour Heito, ce n'est pas moins qu'un quartier résidentiel en bord de mer pour personnes aisées. Lolipopo n'a pas vraiment émis d'avis, par contre Poussin, lui a été subjugué par le Pacifique. Quant à moi, sérieusement, j'avais l'impression d'être en Bretagne. Je ne sais pas si cela était dû à la grisaille, mais cela ne restera pas comme étant mon plus beau souvenir de ce roadtrip.

INFOS PRATIQUES
Il vous en coutera 10$50/voiture pour pouvoir parcourir la 17 Mile Drive.C'est gratuit si vous êtes à pied ou en vélo. Elle est ouverte au public 30 minutes avant le  sunrise, et ferme 30 minutes après le sunset

Cette découverte nous ayant ouvert l'appétit, nous nous sommes mis en quête d'un lieu pour manger. C'est ainsi que nous avons testé pour la première fois, les magasins Whole Foods. Quel Bonheur ! Un assortiment de plats chauds ou froids préparés à la minute, bref un bon self. Un salade bar varié ou toutes les associations sont permises. Bon les ado2.0 ont moins accroché mais Heito et moi étions aux anges. Et oui, on trouve autre chose que des fast food de l'autre côté de l' Atlantique.



Après un repas qui ne nous laissa pas sur notre faim, nous avons rejoint notre petit nid douillet pour la nuit. J'avais opté pour le Munras Inn à Monterey. Si au 1er abord de l'extérieur nous étions tous déçus, il en fût tout autrement lorsque nous avons découvert notre chambre. Une chambre au ton chocolat et bleu turquoise, spacieuse, avec une vrai salle de bain, à la déco sobre et fonctionnelle. Cerise sur le cup cake, nous avions même une cheminée. Celle-ci nous apporta un peu de chaleur dans notre chambre pour lui donner toute la douceur d'un cocon. Un délice ! Notre Lolipopo était satisfaite pour cette dernière journée terminant sa 15eme année.

Monterey by Chacha aventurière ©

Cette hôtel propose par contre un petit déjeuner des plus minimaliste : quelques brownies, du café et c'est tout. Bien entendu, Lolipopo attendait mieux pour son 16eme anniversaire. Nous avons donc pris la direction de Paris Bakery. Celle-ci est présentée dans les guides comme une vrai boulangerie française.

Au menu des croissants, des pains au chocolat, des millefeuilles, du vrai café noir, du pain, du beurre...Yes ! Ce petit déjeuné fût un vrai régal pour tout le monde, même si l'accueil pouvait être meilleur et quelques bricoles améliorées. La journée pouvait enfin commencer.

Paris Bakery by Chacha aventurière ©

Comme je ne voulais pas rejoindre l'Inter State pour nous rendre à Lompoc, j'ai pris le temps d'étudier ma carte routière et pris la décision de passer par Carmel Valley.

Carmel Valley

Mais quelle découverte ! Nous avons longé pendant quelques heures la Carmel River, dans une vallée aux pentes teintées d'herbes jaunies par le soleil, mais aussi parsemées de vignes d'un vert profond. Suivre cette route fût un vrai régal.

Carmel Valley by Chacha aventurière ©

Carmel Valley by Chacha aventurière ©

Carmel Valley by Chacha aventurière ©

Carmel Valley by Chacha aventurière ©

Carmel Valley by Chacha aventurière ©

Carmel Valley by Chacha aventurière ©

Carmel Valley by Chacha aventurière ©

Carmel Valley by Chacha aventurière ©


Cela devait finir par arriver, nous avons rattrapé l'InterState 101 qui devait nous conduire jusque Pismo Beach. Une longue route dont seule les US ont le secret, un brin monotone et un chouilla ennuyeuse. D'habitude j'arrive toujours à en retirer quelque chose, mais là absolument rien.. Le calme plat, mon électrocardiogamme reste inlassablement plat... Enfin, jusque Pismo Beach.

Pismo Beach

Pismo Beach est une station balnéaire très prisée. D'ailleurs en arrivant, de loin on constate une incroyable concentration de maisons de chaque côté de l'highway. Franchement, cela ne m'inspirait pas trop. Mais à force d'emmagasiner les kilomètres, nous avions tous besoin de prendre l'air, et nous dégourdir les jambes.

Une sortie, un carrefour, une rue, un parking, une place ... vite de l'air !

Et voilà, comment nous nous sommes retrouvés sur les bords du pacifique à observer les goelands, les surfeurs, et une côte sublime.

Pismo Beach by Chacha aventurière ©

Pismo Beach by Chacha aventurière ©

Pismo Beach by Chacha aventurière ©

Pismo Beach by Chacha aventurière ©

Pismo Beach by Chacha aventurière ©

Pismo Beach by Chacha aventurière ©

Pismo Beach by Chacha aventurière ©

Pismo Beach by Chacha aventurière ©

Pismo Beach by Chacha aventurière ©

Pismo Beach by Chacha aventurière ©


Cette halte improvisée fût une super trouvaille qui restera un pur moment de bonheur pour nous tous.

En plus, c'était la 1ére fois que je voyais des pélicans (bruns). J'adore les oiseaux, ils sont synomynes de liberté pour moi. Ils vont où ils veulent, parcourent le monde à la force de leurs ailes, c'est magnifique un oiseau, vous ne trouvez pas?

Nous avons ensuite repris notre route jusque Lompoc. Voir Lompoc et mourir. Quel choc ... Ici pas de American Dream, la plus part des magasins étaient fermés définitivement. Les façades tristent, le King Burger abandonné par ses clients. Heito et moi n'avons pas mangé ce soir là. Nos 2 tourtereaux ont tenté le King Buger. J'ai eu peur qu'ils nous foutent un procès aux fesses pour mal nutrition. A 16 ans ont vie dangeureusement, on a aucune notion du danger, ils doivent avoir un organisme qui résiste à tout.

Et que vous dire de notre hôtel. Au mieux, je peux plaider non coupable devant la cours suprême, un moment de démence lors de la réservation. Rien que le nom aurait dû m'alerter : Lotus of Lompoc. Poussin trouvait que cela faisait très Thailande. On a bien rigolé (jaune surtout). Tout au long de notre séjour en Californie, nous nous référerons à cet hôtel comme étant le pire que nous puissions trouver (et je pense qu'il restera longtemps en tête de la liste)

Lotus of Lompoc by Chacha aventurière ©

Et là en voyant les photos vous dites, mais ils exagèrent. Mais vous ne voyait pas la tonne de poussière sur les meubles, les draps qui grattent, et la moisissure sur le rideau de douche. Une fois n'est pas coutume, nous nous sommes levés aux aurores pour fuir cet établissement .Mais avant cela nous avons voulu prendre notre petit déjeuné (inclus dans le prix de la chamber, et à 150 € la nuit, je tiens à le prendre)

Donc, le petite déjeuné se prenait dans une minuscule pièce. Quelques tables, le pot de magarine de 500 gr posé en son centre. Une nana qui devait sortir de la prison du comté faisait la fille de salle. Son sourire effacé... je me suis retenue de faire la moindre remarque à mon bonjour qui sais perdu dans les abysses du néant de cette salle, de peur qu'elle me mette une droite.

9h, nous sommes sur les routes pour notre plus grand plaisir. La route est partiellement cachée par la brume, cela lui donne un certain charme qui ne me déplaît pas.

Highway 1  by Chacha aventurière ©
Je vous laisse ici jusqu'à la prochaine fois, où nous nous rendrons à Santa Barbara, Malibu, et fêterons le 4 juillet à Anaheim. Je vous ai réservé une surprise à Los Angeles, mais si vous me suivez sur Instagram vous connaissez déjà la réponse.

Kiss you,
Seen you soon

Chacha


Commentaires

  1. J'ai cru que c'était le mauvais temps qui te rappelait la Bretagne, ouf, c'est l'allée de pins !

    RépondreSupprimer
  2. Hello, merci pour ce partage ;) . J'avais volontairement écarté toute la partie Pacifique lors de mon séjour dans l'ouest américain (outre San Francisco) pour me focaliser sur les grands parcs. J'y retournerai sûrement un jour, en incluant probablement la côte cette fois. Et cet article me sera sûrement utile.
    En revanche je ne vois pas de photos de couchers de soleil dans tes photos. Tu as pu en voir quelques uns ? J'imagine qu'il doit y avoir de superbes spots pour ça au bord du Pacifique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On dit que depuis la 17 Mile Drive ils sont sublimes mais ce n'est pas ce que j'etais venue chercher. De plus, cel ne faisait que 3 jours que nous étions la, et pas encore totalement calé sur l'heure US. Maintenant avec du recul, je regrette un peu de n'avoir pris sur moi pour tenir jusqu'au sunset...nous aurons encore l'occasion d'y retourner (je l'espère) car faire la highway 1 tout le long de la côte ça doit être magique.

      Supprimer
  3. Bon même La bretagne c'est pas si mal ;)) Tes photos sont superbes. J'adore cette ambiance, ce qui se dégage de ce merveilleux Road Trip. On sent ton bonheur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore la Bretagne, je suis fan de Bretagne.
      Merci pour le compliment pour les photos, je suis touchée en plein coeur.
      Moi derrière un Volant, et un appareil photo sur le siege arrière et je suis la plus heureuse de wonderwoman.

      Supprimer
  4. Je suis captivée par le récit de ton roadtrip encore une super étape même avec ce petit gout breton et l’hôtel douteux je kiff ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis tellement en manque déjà, que si quelqu'un me paie le billet, je suis prête à redormrir dans cet hôtel miteux .... une nuit.... sinon c'est un billet un business

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

C'est un véritable plaisir que de partager les aventures de ma tribu avec vous. Vos commentaires, vos partages sont mon adrénaline, mon énergie, ma motivation, alors si vous avez aimé le lire, ou regarder les photos, un p'ti clic ou un petit mot me feront toujours énormément plaisir.
Un GRAND merci, Chacha !

Top lecture sur le blog