Accéder au contenu principal

Articles

Silent Sunday 48 Smile

Allons sur la page de Mary du blog Londres pour les enfants voir les autres participations. Comment ? Il vous suffit de cliquer sur le logo ci-dessous.Une photo pas de mots, voici le Silent Sunday #48

Bon dimanche ... 🇱🇷 💙💰🍦🍩 

Articles récents

J'ose la photo du mois

Nous sommes le 15 juillet, il est midi, voici la photo du mois.

Thème du mois : provocation proposé par Myriam Byloos

Thème assez difficile en l'occurrence. Mais je me suis rappelée cette photo lors de l'exposition Street Génération à Roubaix en juin dernier. Je trouve qu'elle colle parfaitement au thème. Et vous vous en pensez ?


 Allons faire un tour chez les autres participants :

a href="http://akai-inthesky.blogspot.com" target="_blank">Akaieric
AlbanAlexinparisAmartiaAudeAutour de CiaBiGBuGSBlogoth67BrindilleCaraCarole en AustralieChat bleuChiffons and CoChristopheCécilePCéline in Paris,

Silent Sunday Yes we can

Allons sur la page de Mary du blog Londres pour les enfants voir les autres participations. Comment ? Il vous suffit de cliquer sur le logo ci-dessous.Une photo pas de mots, voici le Silent Sunday #47

Bon dimanche ... 🇱🇷 💙💰🍦🍩 

Silent Sunday from California

Allons sur la page de Mary du blog Londres pour les enfants voir les autres participations. Comment ? Il vous suffit de cliquer sur le logo ci-dessous.Une photo pas de mots, voici le Silent Sunday #46

Bon dimanche ... 🇱🇷 💙💰🍦🍩 

Un maison bleue, le Golden Gate Bridge, San Francisco est unique

C'est une maison bleue
Adossée à la colline
On y vient à pied, on ne frappe pas
Ceux qui vivent là, ont jeté la clé
On se retrouve ensemble
Après des années de route
Et l'on vient s'asseoir autour du repas
Tout le monde est là, à cinq heures du soir
San Francisco s'embrume
San Francisco s'allume
San Francisco, où êtes vous
Liza et Luc, Psylvia, attendez moi


J'en ai rêve, peut-être trop, mais quand nous sommes arrivés à l'aéroport International de San Francisco, j'ai sautée de joie. Je bouillonnais d'impatience à l'idée de découvrir cette ville mythique. En plus, c'était la 1ere fois que j'étais si loin de la maison.
Cependant fraîchement débarqué de notre avion après 12h de vol de nuit, courbaturés, et épuisés, nous ne pensions qu'à une seule chose : dormir dans un bon lit. Ma tribu a alors  immédiatement pris la direction de notre hôtel à Millbrae pour se jeter dans les bras de Morphé. C'est après une bonne nuit que nous avons pr…